Master of Laws

Transnational Law

Semestres

Étudiants

Bref aperçu

Orientation internationale

Séjour facultatif à l’étranger

Cours à option interdisciplinaires

Un soutien optimal

Possibilité de double diplôme dans deux universités

%

D'événements ( Cours ) anglophones

différents modules sélectionnables

Description du programme d’études

Les sociétés modernes sont de plus en plus façonnées par des relations sociales, économiques et juridiques qui transcendent les frontières traditionnelles des états-nations. Les marchés ont dépassé leurs systèmes réglementaires nationaux et la coordination politique internationale. Les sociétés transnationales et les organisations et réseaux transfrontaliers interagissent de manière inédite et établissent de nouvelles normes de gouvernance. La migration transnationale, la mobilité et les progrès des technologies de l’information et de la communication modifient la pensée et le discours public. Les effets de contagion des crises financières, du changement climatique et d’autres évolutions majeures révèlent les interdépendances des sociétés modernes à travers des activités transnationales non coordonnées qui nécessitent de nouvelles réponses institutionnelles. Ce master traite de ce phénomène, connu sous le nom de transnationalisation, et de son impact sur le développement du droit.

Programme d’études

Plan d’études A (double diplôme le cas échéant) 

Le cours A offre la possibilité de passer le premier semestre à l’étranger dans l’une des universités coopérant avec Brême ou Oldenburg. Vous pouvez profiter de la coopération de l’Université de Brême à la faculté VI (droit) ainsi que de la coopération à la faculté II (informatique, économie et droit) de l’Université d’Oldenburg. Des modules totalisant 30 CP sont suivis dans une faculté de droit d’une université étrangère et sont ensuite crédités à Brême. Dans certaines circonstances, un deuxième master peut également être obtenu de cette manière auprès de l’université coopérante.

Le deuxième semestre se déroule à Oldenburg et à Brême. Le nombre restant de modules optionnels doit ensuite être suivi. Le nombre exact de modules dépend du choix fait au cours du premier semestre. Au total, quatre modules obligatoires à option doivent avoir été suivis au cours des études.

Le deuxième semestre comprend également le module de maîtrise (séminaire d’accompagnement, mémoire de maîtrise et colloque). Le colloque doit avoir lieu au plus tard à la mi-septembre, c’est-à-dire que le mémoire de master doit être soumis avant la fin juillet, car les directeurs de thèse ont besoin de huit semaines pour évaluer le mémoire de master, à moins qu’un délai plus court ne soit expressément prévu. Dans tous les cas, le sujet et les directeurs de thèse* du master doivent être déterminés au plus tard en février et mars, afin que la rédaction du master puisse commencer en avril.

Plan d’études B 

Le cours B ne prévoit pas de semestre à l’étranger et son contenu est plus fortement axé sur le phénomène de la transnationalisation du droit. Au cours du premier semestre, les modules obligatoires “méthodes de droit transnational”, “Droit transnational 1” et “Droit transnational 2” sont suivis. En outre, au moins deux autres modules à option de la gamme de modules proposés par les universités d’Oldenburg et de Brême seront suivis. Nous recommandons aux étudiants du premier semestre á suivre davantage de cours à option, c’est-à-dire trois ou quatre, afin de pouvoir se concentrer davantage sur leur thèse de master au semestre suivant.

Au second semestre, les étudiants doivent suivre des modules optionnels supplémentaires ainsi que le module de master (séminaire d’accompagnement, mémoire de master, colloque). Le nombre de modules électifs à choisir dépend du nombre de modules suivis au cours du premier semestre. Au total, quatre modules obligatoires à option doivent avoir été suivis au cours des études. Il convient de noter que pour l’admission au mémoire de maîtrise, il faut apporter la preuve d’au moins cinq mois d’études à l’étranger dans une université située hors d’Allemagne ; ainsi, pour les candidats n’ayant pas une telle expérience préalable à l’étranger sans prolongation automatique de la période d’études standard, seul le plan de cours A est possible. Le mémoire de master, y compris le colloque, doit être achevé à la mi-septembre afin de pouvoir terminer le programme d’études dans la période d’étude standard (2 semestres), car les directeurs de thèse ont besoin de huit semaines pour évaluer le mémoire de master, sauf si un délai plus court est expressément prévu. Le sujet et les examinateurs* de la thèse de master doivent être déterminés en février ou mars au plus tard.

Profils d’emplois

Le programme de master se termine par le master of Laws (LL.M.) “Transnational Law” (Hanse Law School), qui est décerné conjointement par l’Université de Brême et l’Université Carl von Ossietzky d’Oldenburg. Ce diplôme accrédité est un complément précieux au diplôme déjà obtenu lors des études préalables. Nos diplômés travaillent comme conseillers juridiques dans des entreprises ou comme intervenants dans des entreprises, des associations ou des autorités publiques. D’autres possibilités de carrière se présentent en tant qu’assistant de recherche avec ou sans doctorat dans les universités, les administrations publiques ou les cabinets d’avocats.

Le master permet aux étudiants de préparer un doctorat à l’université de Brême ou à l’université Carl von Ossietzky d’Oldenburg.

Candidature

Date limite de dépôt des candidatures
Pour le 1er semestre : 31 mai

Si le précédent programme de licence n’a pas été achevé à la date limite de dépôt des candidatures du 31 mai, mais qu’au moins 210 CP ont été obtenus dans le cadre des études et des examens, il est possible de se porter candidat au semestre d’hiver en tant qu’étudiant de première année*. La condition préalable est que la demande remplit les autres conditions d’admission en dehors des compétences linguistiques. En cas d’admission, la réussite d’une licence et les compétences linguistiques requises doivent être prouvées au plus tard deux semaines après le début des cours.

Procédure de demande

Les candidatures peuvent être soumises en ligne via le portail du master du secrétariat des étudiants de l’université de Brême. Les demandes peuvent être soumises environ 8 semaines avant la date limite de dépôt des demandes. Pour les demandes spéciales (par exemple, les étudiants avancés, les cas difficiles), veuillez utiliser uniquement les formulaires fournis par l’université de Brême sur le site web. Tous les documents qui doivent être présentés avec la demande seront inclus dans la notification d’admission.

 

© 2019 – 2020 Hanse Law School · Tous droits réservés